Farmer Organizations banner

Farmer organizations

Des ressources et un pouvoir de négociation pour les producteurs ruraux

Les petites exploitations familiales représentent 85% de l'ensemble des exploitations dans le monde, et les gens qui en vivent constituent la majorité des ruraux pauvres. Pour sortir de leur isolement et des difficultés qu’il entraîne – et pour accroître leur rentabilité et leur productivité –, les petits agriculteurs se regroupent au sein d'organisations paysannes.

Lorsque les paysans et autres producteurs agricoles démunis travaillent ensemble, ils peuvent se procurer plus facilement des intrants agricoles (semences, plants et boutures, eau, engrais et pesticides) et réunir des volumes de production plus importants, de façon à atteindre des marchés plus vastes. Les agriculteurs peuvent alors réduire leurs coûts et améliorer leur pouvoir de négociation. Et lorsque les agriculteurs prospèrent, ils sont davantage en mesure d'améliorer leur sécurité alimentaire et de se libérer de la pauvreté. D'autres parties prenantes du système alimentaire en bénéficient en conséquence.

Une collaboration qui part du terrain

Les organisations gérées par les petits producteurs ne sont pas simplement bénéficiaires des projets du FIDA: ce sont de véritables partenaires stratégiques. Non seulement elles offrent des services à leurs membres et parlent en leur nom, mais ce sont aussi des acteurs clés du dialogue social et politique, tant au niveau local que national et international.

Le FIDA a bien conscience du rôle central des organisations paysannes dans le développement de la petite agriculture. Mais pour qu'elles puissent le remplir, il faut leur accorder l'attention et l'appui dont elles ont besoin pour améliorer leur efficacité et leur viabilité à long terme. Le FIDA les aide à y parvenir en leur permettant de renforcer  leurs capacités et de consolider leurs institutions. Le FIDA invite les producteurs ruraux et leurs organisations à participer à la conception et à la mise en œuvre de ses stratégies et projets. Il contribue aussi à nouer des partenariats innovants entre secteur public, secteur privé et producteurs, qui rassemblent les organisations paysannes et les opérateurs du secteur privé afin que les collaborations entre secteurs public et privé bénéficient également aux petits producteurs.

Le dialogue et la concertation au service d'un développement inclusif

Le Forum paysan constitue le cadre global du partenariat entre le FIDA et les organisations rassemblant les petits agriculteurs. Il favorise une concertation permanente entre ces organisations, le FIDA et les autorités nationales, axée sur le développement rural et la réduction de la pauvreté. Lancé au niveau mondial en 2005, le Forum paysan contribue à entretenir un canal de communication régulier, de la base vers le sommet, entre des organisations paysannes rurales du monde entier, le FIDA et ses États membres. C'est un véritable outil opérationnel permettant de piloter efficacement nos opérations et de favoriser les partenariats entre le Fonds et les organisations paysannes.

Les organisations paysannes collaborent avec le FIDA au moment de la conception et de l'exécution des stratégies de pays et des projets d'investissement. Le FIDA affecte également directement des fonds à l'appui de leurs initiatives. Tout au long de la dernière décennie, un soutien direct leur a été apporté au niveau régional par l'intermédiaire de grands programmes de dons oú des bailleurs de fonds partageant ce même objectif ont été cofinanceurs et partenaires: le Programme d'appui aux organisations paysannes africaines; et le  Programme de coopération à moyen terme avec les organisations paysannes dans la région Asie et Pacifique. D'autres partenariats opérationnels viennent également appuyer les organisations paysannes dans leur participation aux plateformes de concertation sur les politiques. Cela inclut par exemple le programme REAF-MERCOSUR en Amérique latine et l'appui à la Fédération des agriculteurs d’Afrique orientale dans la rédaction d'une proposition de loi sur les sociétés coopératives dans la Communauté de l'Afrique de l'Est. Dans ce dernier cas, il s'agissait également de susciter des soutiens autour de celle-ci en vue d'améliorer la législation régionale sur les coopératives. En retour, ces partenariats ont également un effet positif sur l'efficacité des programmes financés par le FIDA. Le travail en partenariat du FIDA et des organisations paysannes fait donc  aujourd'hui pleinement  partie de notre modèle opérationnel.

Pleins feux sur…

Pleins feux sur…

Sur fond de conflit et de COVID-19, le FIDA aide les agricultrices et les agriculteurs à s’épanouir au Yémen

De longues années de conflit ont fait payer au Yémen un lourd tribut – et l’agriculture compte parmi les secteurs les plus touchés. Une initiative du FIDA aide les agricultrices et les agriculteurs yéménites à se remettre sur pied.

Projets

Projets

République démocratique du Congo

Projet d'appui au secteur agricole dans la Province du Nord-Kivu (PASA-NK)

Madagascar

Support to Farmers’ Professional Organizations and Agricultural Services Project

Ouganda

Projet de rétablissement des moyens de subsistance dans la région du Nord - PRELNOR

Agrégateur de contenus

Experts

Antonella Cianciotta

Technical Specialist, Farmers' Organizations in Africa, Caribbean and Pacific (FO4ACP)

a.cianciotta@ifad.org

Alice Van Der Elstraeten

KM and M&E Analyst, Farmers' Organizations in Africa, Caribbean and Pacific (FO4ACP)

a.vanderelstraeten@ifad.org

Récits et actualités

Récits et actualités

De la subsistance à l’autosuffisance. Comment les Soudanaises utilisent les groupes d’épargne et de crédit pour se construire un avenir meilleur

juillet 2022 - RÉCIT
Les changements climatiques, l'industrie agroalimentaire et les normes sociétales menacent le mode de vie des petits producteurs dans un petit village du Soudan. Mais grâce à un groupe d'épargne et de crédit de femmes, les choses changent.

Sur fond de conflit et de COVID-19, le FIDA aide les agricultrices et les agriculteurs à s’épanouir au Yémen

juin 2022 - RÉCIT
De longues années de conflit ont fait payer au Yémen un lourd tribut – et l’agriculture compte parmi les secteurs les plus touchés. Une initiative du FIDA aide les agricultrices et les agriculteurs yéménites à se remettre sur pied.

À l’occasion de la COP15 contre la désertification, voici trois façons dont le FIDA aide les agriculteurs d'Afrique subsaharienne à renforcer leur résilience aux changements climatiques

mai 2022 - RÉCIT
Les zones arides de l'Afrique subsaharienne, c'est-à-dire les zones où les pertes d'eau par évaporation sont supérieures aux précipitations, sont confrontées à un phénomène généralisé de dégradation des terres. De nombreux facteurs en sont la cause, mais l'un des plus importants est le recours à des pratiques agricoles inadaptées à la santé des sols, comme le surpâturage et l'agriculture intensive.

Publications sur le sujet

Publications sur le sujet

Multiplicité des rôles des organisations paysannes et de producteurs face à la crise engendrée par la COVID-19

mai 2022
Cette publication donne un aperçu des rôles joués par les organisations paysannes et de producteurs pendant la pandémie, sur la base d'entretiens qualitatifs avec ces organisations.

Capitalisation champs école paysans. Action collective, auto-organisation et, rôle des organisations paysannes dans la mise à échelle et l’institutionnalisation des CEP

février 2022
L’approche Champ École Paysan (CEP) est adoptée dans la grande majorité des projets financés par le FIDA en Afrique subsaharienne. À travers cette capitalisation, il s’agit d’analyser dans quelle mesure l’approche CEP a permis l’émergence de processus collectifs, organisationnels et d’autonomisation des paysans en réponse aux problèmes qui se posaient à eux.

Empowering rural youth through farmers’ organizations

décembre 2021
This paper captures and synthesizes key approaches, strategies and lessons for empowering rural youth in the Asia-Pacific region from farmers’ organizations (FOs) and regional and international development agencies.